Le scarabé vert

Aller en bas

Le scarabé vert

Message par Selatan Agin le Jeu 17 Mai - 0:11


LE SCARABE VERT

Une nuit, alors qu'il était partit se retirer quelques jours dans la forêt, Selatan Agin alluma un feu qu'il contempla rêveusement.

Une voix en lui, celle de l'intuition peut ètre, disait que cette nuit était propice au voyage.
Il pria alors Akemeth de bien vouloir lui prèter sa sagesse et son discernement.

Lorsqu'il s'endormit, il se retrouva ainsi au beau millieu d'un dédale de petites rues marchandes parmis une foule nonchalente.
L'endroit avait l'air on ne peut plus réel, on aurait presque pu croire à un quartier commerçant d'une grande ville d'Al Nehekhara.

Selatan du se concentrer pour ne pas se laisser distraire par les marchants vantant les mérites de leur camelote ou par les passants badauds.
Il savait qu'il devait trouver la bonne boutique avec sa seule intuition pour guide.

C'est ainsi, qu'au fond d'une ruelle étroite et calme, il entra dans une petite échoppe portant le nom de "la caverne d'Ali Babar".
Il faisait sombre à l'intérieur et une épaisse fumée d'escent emplissait l'espace, encombré de tout un tas d'objets étéroclites et sans interret.

Un marchand aux habits colorés et au visage jouflu lui souhaita la bienvenue. S'approchant de lui, Selatan sentit son coeur s'accélérer, il était manifestement au bon endroit.

L'homme semblait ordinaire mais une lueur intelligente brillait au fond de ses yeux.

"C'est ton jour de chance mon ami, regarde ce qu'un pilleur de tombe m'a ramené ce matin!"
lui dit le marchand en sortant un objet de dessous le comptoir. C'était une statuette de scarabé, de couleur vert sombre et portant de nombreux hiéroglyphes indéchiffrables.
"Je te le laisse pour 6 pièces d'or!"
déclara le marchand d'un ton jovial.
"Six pièces d'or? Je ne dispose pas d'une telle somme!"
répondit la voyageur, un peu désemparé.
"Allez, regarde un peu le contenu de ta bourse mon ami"
fit l'autre en inclinant le visage.
Selatan se rapella alors qu'il n'était pas dans le monde conventionnel et en inspectant le contenu de sa bourse il y trouva bien 6 pièces d'or qu'il tendit à l'homme derrière son comptoir.
Il caressa l'objet, le glissa dans sa sacoche, et salua le commerçant.

Alors qu'il s'apprètais à quitter l'échoppe le marchant ajouta:
"Celles que tu sert sauront quoi en faire, bon retour mon ami!"

Notre aventurier remercia le marchand et ouvrit la porte de rue, une lumière éblouissante l'aveugla et c'est ainsi qu'il s'éveilla sous son abri, le scarabé dans sa main, alors que le feu crépitait ses dernières flammes.

avatar
Selatan Agin

Messages : 8
Date d'inscription : 16/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum